Quelle que soit la taille de votre entreprise, il est temps de vous protéger contre les pertes générées par les défaillances de paiement des clients

Avec l’assurance crédit entreprise, protégez votre entreprise des pertes commerciales dues aux impayés

Assurance crédit : protégez-vous des impayés

Vous êtes chef d’entreprise, directeur administratif ou financier. Savez-vous que depuis le début de la pandémie du coronavirus, les impayés ont augmenté de 17% et que la proportion de PME ayant déclaré faillite a augmenté de 25% en 2021 ?

Testimonials

Ce que disent nos clients

ACEF Distribution

Agro Alimentaire

Très ravi de travailler avec ce courtier. Il est super réactif et professionnel. Nous avions besoin d’une couverture pour une catégorie de clients BtoB assez particulière. Maintenant, c’est chose faite. Les termes du contrat sont plus avantageux que ce à quoi on s’attendait.

ETANCHTEX

BTP


J'ai déjà parlé de ce site à plusieurs amis chefs d’entreprise. J’ai surtout aimé la transparence et la promptitude de ce courtier. Il a donné tous les détails et répondu à toutes mes questions de clarification. Maintenant, une bonne partie de mon poste client est assuré. C’est libérateur.

Vous avez des questions ?

Envie d’en savoir plus sur l’assurance-crédit entreprise ? Jetez un coup d’œil aux questions fréquemment posées par nos clients.

Vous n’avez pas trouvé ce que vous cherchiez ? Écrivez-nous à [email protected]
Comment fonctionne l’assurance-crédit entreprise ?
L’assurance-crédit entreprise est un contrat établi pour un an et renouvelable par tacite reconduction. Son fonctionnement est simple et comprend trois ordres de prestations.
  1. La prévention et la surveillance du risque client
  2. L’optimisation et le recouvrement des créances
  3. L’indemnisation des pertes
En quoi consiste la prévention et la surveillance du risque client ?

Sur la base de votre entente, votre assureur place systématiquement votre client sous surveillance. Il analyse minutieusement son bilan, son compte de résultat en vérifiant son éventuelle implication dans une procédure collective.

Les clients faisant ainsi l’objet de surveillance permanente sont appelés des « acheteurs dénommés ». L’assureur leur attribue une note après chaque évaluation. Il peut modifier la garantie, c’est-à-dire le montant maximal qu’elle peut garantir sur chaque client en fonction de son évaluation.

La garantie peut donc être revue à la baisse ou carrément supprimée en cas de détérioration de la santé financière d’un client dénommé. L’entreprise parvient ainsi à identifier les clients potentiellement douteux et à minimiser les risques de défaillances de paiement.

Cela lui permet de développer des relations commerciales fructueuses aussi bien sur le plan national qu’international. Pour les clients non dénommés, c’est-à-dire ne faisant pas l’objet d’une surveillance permanente, le montant de la couverture offerte est généralement faible.

En quoi consiste l’optimisation et le recouvrement des créances ?

En dépit de la surveillance, des situations d’impayés peuvent survenir. Dans le cas d’une telle occurrence, l’entreprise informe l’assureur. Celui-ci vérifie si la créance est garantie.

Si c’est le cas, elle effectue des relances amiables et judiciaires et s’occupe de l’encaissement de l’intégralité des créances garanties par les débiteurs. Elle effectue donc le recouvrement au nom de l’entreprise assurée qui récupère 100% de la créance garantie sans avoir à attendre l’échéance.

En quoi consiste l’indemnisation des pertes ?

Lorsque le recouvrement est infructueux, l’organisme assureur a la responsabilité d’indemniser l’entreprise assurée afin de préserver sa trésorerie. Sur la base de l’accord de garantie signé entre les deux parties au contrat, l’assureur indemnisera l’entreprise à hauteur de 60 à 90% de la somme impayée. Le pourcentage d’indemnisation peut être plus élevé selon les contrats.

Quels sont les types de garanties d’impayés ?

Dans la pratique, les souscriptions les plus courantes portent sur 4 principaux types de garanties impayées.

  • La garantie globale sur le chiffre d’affaires total : elle couvre la totalité du portefeuille client et prémunit contre le risque de non-versement associé à tous les acheteurs. Tous les prospects sont pris en compte. L’assuré devra cependant préciser s’il souhaite bénéficier d’une couverture portant uniquement sur les ventes domestiques, sur les ventes à l’exportation ou sur les deux.
  • La garantie acheteur unique : elle ne porte que sur une seule entreprise cliente. La plupart du temps, elle est souscrite par les entreprises qui font la plus grande partie de leur affaire avec une seule entreprise cliente.
  • La garantie transactionnelle : sa couverture se fait transaction par transaction. Ce type de contrat convient plus aux entreprises dont l’activité est telle que le chiffre d’affaires global est largement supérieur au chiffre d’affaires qu’elles souhaitent assurer. Les entreprises qui ne vendent qu’à un seul client peuvent également adopter ce type de garantie.
  • La garantie grands comptes : elle assure contre le risque de non-paiement d’un ensemble de comptes clients cruciaux. Il s’agit des plus gros clients de l’entreprise et dont la dette est si importante qu’une défaillance de paiement pourrait compromettre la survie de l’entreprise sur le court terme.
Combien coûte un contrat d’assurance-crédit ?

Le coût d’un contrat d’assurance-crédit est généralement déterminé en fonction de :

  • Le secteur d’activité ;
  • L’historique financier de l’entreprise ;
  • Le taux de récurrence de créances irrécouvrables ;
  • Les risques à couvrir.

Sur la base de ces éléments, l’assurance définira les frais à payer qui comprennent :

  • La prime d’assurance : elle est comprise entre 0,1 et 1% du chiffre d’affaires assurable en fonction de l’assureur. Le pourcentage est déterminé en fonction de la zone export, de la typologie des clients et de la sinistralité mise en cause.
  • Les frais d’enquête : ils sont dus dès qu’un nouveau compte client est ouvert et qu’il faut procéder à une enquête client. Ils s’élèvent à quelques dizaines d’euros pour chaque compte client ouvert.
  • Les frais de surveillance : destinés à couvrir les opérations de suivi de la santé financière et des activités des clients, ils comptent pour l’ensemble de la durée de la couverture offerte. Dans l’éventualité d’une procédure en recouvrement, l’organisme assureur devra effectuer des démarches pour récupérer la somme due par le client. Des frais de contentieux seront dès lors dus.

Signez votre contrat d’assurance crédit en moins de 48h !

Profitez de notre accompagnement et de nos conseils pour négocier les meilleures offres

A Propos

Chia salvia literally messenger bag scenester keffiyeh chillwave. Wayfarers chartreuse yuccie, pinterest literally pop-up authentic put a bird on it palo santo pitchfork occupy wolf.

Opening Hours

Mon – Sat 8:00 – 17:30
Sunday – CLOSED

Nous Contacter

Office

121 King St, Melbourne, Australia

Phone

876-546-891-65

© 2023 Span Invest. Tous Droits Réservés.